Presqu'île de Crozon : tourisme et infos pratiques


 


 


 

   


 CrozonCamaret-sur-merRoscanvelArgolLanvéocLandévennecTelgruc-sur-mer

  page d'accueil     

   Tourisme-Loisirs


 Vivre en presqu'île

 contacter
 crozon-bretagne.com
 publicité  propriétaires...
 livre d'or  à propos des photos

 
 

L'éperon barré de Lostmarc'h  (Kastell Lostmarc'h)

 


m o n u m e n t   h i s t o r i q u e

 



C'est un système de défense qui date de l'âge de fer.

Les deux barres que vous voyez à la base de cette pointe qui s'avance dans la mer sont deux énormes levées de terre, au sommet desquelles étaient probablement dressées des palissades. Derrière ces protections se réfugiaient les populations locales en cas d'agressions ennemies.

Recommandation : plutôt que d'emprunter le chemin qui passe au milieu de l'éperon, prenez celui qui passe à la gauche des barres. Ce site est unique et très fragile ; faisons tous en sorte qu'il s'érode le moins vite possible !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le flanc sud de l'éperon,

qui marque l'extrémité

de la plage de Lostmarc'h

 

 

 

 

 

Vestiges de l'abri douanier, édifié au XVIIe siècle.

 

 

 

Du sommet de l'éperon, la vue est très large ; au nord, c'est la pointe de Pen Hir...

 

 

 

 

 

 

 

 

... vers le sud, on voit toute
la côte du cap de la Chèvre.

 

 


Le 25/01/1873 : On écrit le 20 janvier à "l'Electeur" : « Hier 19, vers une heure de l'après-midi, le navire anglais Wildfour, capitaine Nattras, allant d'Oran à Newcastle avec un chargement de minerai de fer et de paille de marais, a naufragé sur la pointe de Lostmarc'h, située entre le Cap de la Chèvre et la Pointe-aux-Pois, où, en moins d'une demi-heure, il a été complètement démoli. Les débris du navire et une grande quantité de paille de marais ont été, par la violence de la mer promptement jetés sur le rivage.
« Les onze hommes composant l'équipage déclarent, qu'après une lutte de quelques jours contre la tempête de S-O. et une mer effroyable, le navire fut désemparé de son mât de misaine et de son gouvernail. Ne voyant aucun moyen d'éviter le naufrage, ils s'embarquèrent dans leur chaloupe, à un mille environ de la Pointe-aux-Pois et guidés par les signaux du sieur Sévellec, maître guetteur du sémaphore, ils atterrirent sans accident à l'abri de cette pointe.
La perte éprouvée approche de 500.000 fr. Le capitaine, qui est en même temps l'armateur, affirme que rien n'est assuré. »

Le 02/10/1874. On nous écrit le 29 septembre: — Les employés de la Douane de Morgat, en faisant tout récemment une reconnaissance de nuit sur leur pantière droite, ont arrêté, à 3 heures du matin, près du bois de la Palue, Ménesguen (Jean-Louis) et Penhoat (Jean-Marie), du village de Brégoulou en Crozon, porteurs d'une pièce de bois, venue épave sur la plage de Lost-March, et qu'ils venaient de soustraire.
Procès-verbal de cette contravention leur a été déclaré par les agents des Douanes ; et les deux inculpés se sont entendu condamner, il y a quelques jours, par le Tribunal civil de Châteaulin, à 50 francs d'amende chacun et aux frais de procédure. « Malédiction ! » disait Ménesguen à Penhoat en sortant du Tribunal,« Je t'avais bien dit que nous serions grondés. »

Le 04/03/1897. — Hier est venu en plein à la côte, à Lost-March, commune de Crozon, le côté bâbord d'un navire de 500 à 600 tonneaux environ. L'avant et l'arrière du bâtiment manquaient absolument à ce débris, qui mesure 21 mètres de long sur 7 mètres de profondeur, de la quille aux bastingages. Tout indique que cette partie du navire était doublée en cuivre. Les clous qui retenaient ce doublage sont restés sur le bois avec quelque fragment du métal.
L'épave ne paraît pas avoir séjourné longtemps à la mer. Le bâtiment auquel elle appartenait devait être chargé de bois du Nord.
                    

autres articles historiques de la presse ancienne sur la presqu'île de Crozon


 

Comment y aller : à Morgat, prenez la rue de Tréflez (elle part du boulevard de la plage), et suivez la route qui la prolonge ; 4 km plus loin, vous arrivez à Lostmarc'h que vous traversez ; l'éperon barré est un peu après le menhir, à 600 m des dernières maisons, en allant vers la mer.

 

 
 

à proximité

le menhir de Lostmarc'h la pointe de Dinan la maison du curé le dolmen de Rostudel   randonnée du Kador - photos randonnée de Dinan - photos   plages de Lostmarc'h, la Palue et Kerdreux

 

Le tour de la presqu'le de Crozon en photos

 

 

© crozon-bretagne.com 2010-2014

Tous droits réservés    |   Mentions légales et conditions générales d'utilisation    |   Qui a fait ce site ?    |   Nous contacter

 

Selon la loi Informatique et Libertés du 6/01/78 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant, que vous pouvez exercer en nous écrivant.

 

Ils sont nos principaux partenaires : Magasin Bio presqu'île - Campings de la presqu'île de Crozon - Hôtels de la presqu'île de Crozon - Les huîtres de Rostellec (Crozon)

 

Principaux sites et activités touristiques de la presqu'île de Crozon : Sentier côtier GR 34 - Tour Vauban - Pointe de Dinan - Cap de la Chèvre - Pointe de Pen-Hir - Station balnéaire de Morgat - Alignements de Lagatjar - Chapelle N.-D. de Rocamadour - Alignements de la maison du curé - Chapelle Saint-Fiacre - Abbaye Saint-Guénolé de Landévennec - Plage de Morgat - Eglise et enclos paroissial d'Argol - Le manoir de Saint-Pol-Roux - Le menhir de Lostmarc'h - Le dolmen de Rostudel - La pointe des Espagnols - Le dolmen de Pen ar Run - Le pont de Térénez - Le fort du Capucin - Surf, kitesurf, planche à voile, windsurf... glisse en presqu'île ! - Histoire de la presqu'île de Crozon -

Locations de la presqu'île de Crozon : location Crozon-Morgat - location Camaret-sur mer - location Lanvéoc - location Telgruc-vue-mer - location Roscanvel - location Argol - location Landévennec